«Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres.» – Étienne de la Boétie

Faut-il dépénaliser le cannabis ? cité en page 2 du Monde

Logo du quotidien Le Monde

En page 2 de son édition datée du 3 janvier 2014, le quotidien Le Monde interroge Ivana Obradovic dans le cadre de la légalisation du cannabis au Colorado et à propos de la façon dont se pose la question en France. L'auteur de l'article, Laëtitia Clavreul, cite ensuite notre ouvrage Faut-il dépénaliser le cannabis ?

Extrait : «En France, c’est connu, le cannabis est un sujet clivant et passionnel. Si la question des risques (cognitifs et psychiques) pour la santé, notamment en cas d’usage précoce, fait de plus en plus consensus au sein de la communauté scientifique,“le débat porte sur ce qu’on attend de la loi”, résume Ivana Obradovic, chargée de mission à l’OFDT, spécialiste de l’évaluation des politiques publiques. Celle-ci vient de participer, comme médiateur, à l’ouvrage Faut-il dépénaliser le cannabis ? (Le Muscadier, 2013), qui offre une tribune à des intervenants opposants ou favorables à une évolution législative.»


Lire l'article complet au format pdf :

Article du quotidien Le Monde (édition du 03/01/2014) sur la légalisation du cannabis (picto)

Partager sur : 

Actualités

Newsletter

Nouveautés

Couverture du livre Le Grand Test - ISBN 9782383020608

Le Grand Test

« Voici venu le moment le plus important de votre existence. Celui de savoir si vous êtes digne de faire partie de la Société Nouvelle, ou

Lire la suite »
Couverture du livre Survivante - ISBN 9782383020592

Survivante

Clara est une Survivante. Elle a résisté à une terrible pathologie qui a décimé une grande partie de l’humanité. Choyée, elle apprend à vivre avec

Lire la suite »

Le Muscadier publie des romans et des recueils de nouvelles qui s’adressent aux ados et aux jeunes adultes. Qu’ils fassent rire aux éclats ou pleurer à chaudes larmes, qu’ils entraînent leurs lecteurs et lectrices dans l’exaltation du cœur ou dans la noirceur de l’âme, nos livres ont tous le même objectif : stimuler le bon sens et titiller la réflexion. Nos auteurs et autrices refusent le prémâché quotidien, le prêt-à-penser et tous les types de formatages. Leurs textes prônent l’ouverture aux autres, aux différences, au vivre-ensemble – tout simplement à l’humain et à son écosystème.